Depuis 15 ans, le groupe Ecolo a toujours soutenu le projet d’un réaménagement complet du centre de Floreffe, avec l’ambition d’améliorer la convivialité en donnant plus de place et de sécurité aux personnes moins valides , piétons et cyclistes. En améliorant l’esthétique par l’uniformisation des revêtements, du mobilier urbain sobre, la diminution des câbles électriques aériens, le projet a aussi pour objectif de renforcer l’attrait commercial et touristique du centre de notre commune. Les mandataires Ecolo ont participé activement aux réunions du comité d’accompagnement du projet mais également à celles de la CCATM et de la CLDR qui ont suivi l’évolution du dossier. L’objectif est de pouvoir présenter aux habitants de la commune, riverains, aux clients des commerces, étudiants, écoliers, touristes… un centre attractif, convivial et dynamique. En outre, une rénovation sera positive pour les commerces mais aussi pour le tourisme par un lien entre la Sambre et l’Abbaye, le long du ruisseau, le Wéry, remis en valeur.

La question de la place de la voiture constitue un point sensible, spécialement pour les commerçants et les riverains. En effet, la place Roi Baudouin est devenue au fil des années un parking chaotique. Afin de respecter les normes d’aménagement de trottoirs et de préserver un nombre d’emplacements de stationnement pour les riverains des rues Giroul et Renard, la décision a été prise de mettre ces voiries en sens unique. Par effet domino, tous les sens de déplacement dans le centre ont été revus, en tenant compte des demandes du TEC, de la tenue du marché, des largeurs de voirie à respecter, de la possibilité qu’offre la RN90 de constituer une boucle de circulation mais aussi des possibilités importantes de stationnement rue Hanse et place de Soviret. L’instauration d’une zone bleue permettrait également de limiter l’occupation d’emplacements de stationnement par des voitures ventouses.

Par contre, ce que le groupe Ecolo regrette, c’est la faiblesse de la démarche de participation  qui a été mise en œuvre à l’égard des habitants. Pour qu’un projet soit réussi, il est important qu’il soit compris (y compris en tenant compte des contraintes) et adopté par les principaux intéressés, commerçants, riverains, habitants. Des réunions de présentation du projet ont certes eu lieu mais la réflexion collective n’a pas été suffisamment organisée. Et d’une manière plus large, l’information à la population a été trop limitée en particulier au niveau du bulletin communal. Depuis plusieurs mois, plus aucune information publique n’est donnée sur l’avancement du projet. Seule une réunion avec les commerçants a été organisée. Le comité d’accompagnement n’a plus non plus été réuni. Avec les habitants, nous sommes en attente d’une présentation publique du projet remanié, précisant les remarques prises en compte et les raisons pour lesquelles d’autres n’ont pas été retenues