527 KG DE DÉCHETS PAR AN ET PAR HABITANT

En 2016, 260.686 tonnes de déchets ménagers ont été récoltés au travers des différents outils et services de collecte proposés par le BEP-Environnement aux 494.382 habitants qu’elle dessert, soit 527 kg par an et par habitant.

Difficile de se faire une idée de ce que cela représente : si ces déchets namurois étaient accumulés dans des péniches de 1350 tonnes (les gros gabarits qui circulent sur la Meuse et la Sambre), cela correspondrait à un peu moins de 200 bateaux. Et si ces bateaux de 80 m de long étaient mis les uns derrière les autres, le convoi ainsi constitué aurait une longueur de 16 km (de Namur à Moustier).  Cela correspond aussi à environ à 8700 camions de 30 tonnes. Voilà pour la vue globale de nos déchets ménagers ou récoltés en parc à conteneurs. Sans oublier bien sûr que nous produisons d’autres déchets, soit évacués par le réseau d’égouttage, soit envoyés dans l’atmosphère. Par exemple, une voiture qui fait 15.000km par an (la moyenne en Belgique) et qui consomme 6l/100km produit à elle seule 3 tonnes de CO2

 
Le site du Bep environnement à Floreffe (photo : bep-environnement.be)

LES CHIFFRES DE 2016

Comment se répartissent ces déchets (moyenne provinciale).
Une partie des déchets sont récoltés sélectivement en porte à porte ou en bulle à verre

Déchets ménagers (conteneur à puce ou sac payant) envoyés en incinérateur 115 kg/habitant
Déchets organiques (récoltés en sacs biodégradables et envoyés en biométhanisation) 23,7 kg/habitant
PMC (récoltés en sacs bleus) 18 kg/habitant
Papier-carton 59 kg/habitant
Verre 33 kg/habitant
Encombrants (récoltés par la Ressourcerie Namuroise) 9 kg/habitant

L’autre partie, la plus importante soit 270 kg/habitant et par an, est récoltée dans les parcs à conteneurs.
Les chiffres sont indiqués pour l’ensemble des parcs à conteneurs gérés par le BEP. 25 flux différents y sont récoltés.

Déchets inertes 50.775 tonnes
Déchets verts 42.087 tonnes
Encombrants 11.468 tonnes
Encombrants non-incinérables 5.616 tonnes
Bois 20.742 tonnes
Verre plat 672 tonnes
Gros électroménager sans fréon 464 tonnes
Gros électroménager avec fréon 453 tonnes
Ecrans de TV 687 tonnes
Petit électroménager 1.930 tonnes
Pneus 363 tonnes
Déchets spéciaux (couleur, produits chimiques…) 1.202 tonnes
Huile végétale 309 tonnes
Graisse de friture 21 tonnes
Huile de vidange 146 tonnes
Textile 557 tonnes
Frigolite 122 tonnes
Bouchons en liège 7,5 tonnes
Piles 32,6 tonnes
Films plastique 479 tonnes
Pots de fleur en plastique 138 tonnes
Amiante 191 tonnes

 

Et à Floreffe…

Chaque habitant dépose en moyenne :

  • 86 kg de déchets ménagers dans les conteneurs
  • 39,2 kg de déchets organiques dans les sacs dégradables
  • 43,5 kg de papier
  • 20 kg de PMC
  • 34,6 kg de verre

Ces chiffres sont stables depuis de nombreuses années, en l’occurrence depuis le passage à la collecte par conteneurs à puce en 2002, si ce n’est que la collecte des organiques a entraîné une nouvelle baisse, il y a 5 ans.

Si les chiffres attestent que les Floreffois et Floreffoises trient davantage et produisent moins de déchets comparativement aux moyennes provinciales, il subsiste néanmoins des grandes différences entre ménages. D’où l’intérêt de relancer une dynamique visant à la réduction et à mettre en place des groupes de citoyens « zéro déchets » qui échangent des méthodes de consommation permettant de réduire fortement les quantités produites et de tendre vers zéro déchet.



Auteur : Albert Mabille