La consommation, dans notre société où tout s’achète et se vend, est devenue une religion. Avec ses disciples, ses temples, ses grands maîtres et ses excommuniés. Quand il faut avoir pour être, cela fragilise les personnes, détruit les liens sociaux et le tout au mépris de l’environnement. Ce dysfonctionnement qui nourrit les fondamentalismes, est une question centrale au coeur de nos vies.
Philippe Moati, Professeur d’économie à l’Université Paris Diderot et cofondateur de l’ObSoCo, va nous parler de cette société « malade de l’hyperconsommation ». Il nous donnera des clefs de lecture pour mieux la comprendre et évoquera des pistes de sortie alternatives.
Cette conférence s’inscrit dans le cycle de formation « Grande distribution & circuits courts » de l’Université Populaire de Paysans-Artisans.
Organisé en partenariat avec la FUCID, l’Université de Namur et la Librairie Point Virgule (les ouvrages « La société malade de l’hyperconsommation » et « La nouvelle révolution commerciale » sont disponibles dans cette librairie).

Mercredi 18 octobre, à 20h, à l’amphithéâtre Vauban, rue de l’Arsenal, à Namur.

Entrée gratuite