Nos 5 AXES prioritaires

veloppons le “vivre ensemble” à Floreffe 

 


 

1  Information et participation

 

L’information et la participation sont des priorités majeures pour Ecolo. Elles concourent à renforcer les relations entre les citoyens et le politique, par la participation active des floreffois.e.s dans les projets communaux. Par ailleurs, la bonne information (à travers le bulletin communal et le site internet mis régulièrement à jour) et la réelle consultation des citoyens, notamment au travers des différentes commissions telles que la CCATM (Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité) et la CLDR (Commission Locale de Développement Rural), constituent un préalable.

Concrètement, et parmi de nombreuses autres idées, Ecolo propose que des séances d’informations et d’échanges soient organisées par le Conseil communal dans les différents villages de l’entité deux fois par an. Aller à la rencontre des citoyens, présenter les projets communaux, être à l’écoute de leurs attentes et leurs préoccupations, voilà comment nous envisageons la démocratie d’une manière active et participative.

C’est sur base de cette concertation que nous prendrons des décisions et agirons si nous faisons partie de la future majorité.


 

2  Action sociale, petite enfance, enfance, jeunesse, aînés

 

La justice sociale est au cœur de nos préoccupations : allocataires sociaux, familles, enfants, jeunes, aînés… personne ne doit être laissé pour compte dans un projet politique.

Le Plan de cohésion sociale est un outil majeur qui doit pouvoir structurer la vision et les actions sociales. A ce titre, Ecolo Floreffe propose d’élargir la liste des actions de ce Plan, en vue d’amplifier la lutte contre toutes les formes de discrimination, d’isolement ou d’inégalités sociales.

Concrètement, Ecolo Floreffe propose de soutenir le développement de projets intergénérationnels et de vie communautaire et de tout autre projet qui vise à maintenir à domicile les personnes âgées.

En ce qui concerne plus spécifiquement l’enfance et la jeunesse, Ecolo Floreffe propose, pour les plus petits, de poursuivre l’encadrement et le soutien aux accueillantes, co-accueillantes, et d’ouvrir une troisième crèche.

Pour les plus grands, nous souhaitons soutenir, au sein des écoles communales, des pédagogies orientées vers la coopération et la découverte. Enfin, Ecolo souhaite stimuler les initiatives à l’intention des jeunes, telles que la création d’espaces de rencontres et de jeux au cœur des villages.

En termes de logement, Ecolo Floreffe propose de développer davantage l’offre de logements (publics et privés) pour les ménages à faibles revenus, entre autres par la médiation entre propriétaires et locataires, grâce notamment à l’appui d’une Association de Promotion du Logement (APL).

 

 

 


 

3  Cadre de vie

 

La qualité de notre vie est directement liée à notre cadre de vie et à notre environnement tant physique (qualité du logement, de l’alimentation, de l’air, de l’eau, absence de nuisances sonores, propreté des rues et chemins…) que social (relations avec les voisins, le  quartier, relations entre les villages de l’entité,  participation à des associations,  sentiment de sécurité…).

 

Concrètement, Ecolo Floreffe souhaite s’engager dans ce vaste chantier qui comprend notamment le développement d’un centre accueillant et dynamique favorisant la vie locale et le commerce de proximité, le renforcement de l’attrait de nos différents villages, dont les places publiques et du caractère semi-rural de la commune. Le soutien aux associations et la mise en réseau de celles-ci, la propreté publique, la sécurité routière et les aménagements favorisant les modes doux de déplacement, le soutien à la production de légumes et de fruits bio…


 

4  Economie et Emploi

 

Ecolo Floreffe souhaite soutenir les initiatives locales, qu’il s’agisse d’artisanat, d’agriculture ou de commerce, en associant plus directement producteurs et consommateurs, mais aussi en favorisant l’autoproduction et l’échange. Ces projets devraient s’inscrire dans une stratégie plus globale menée par une Agence de Développement Local  (ADL), mettant en réseau des partenaires locaux issus des secteurs public, privé et associatif afin de faire émerger des projets créateurs d’activités économiques et d’emplois, ainsi que  soutenir la création de Groupements d’employeurs.

La revitalisation commerciale des centres de Floreffe et Franière constitue aussi un objectif important.

En termes d’emploi, ous souhaitons engager Floreffe dans la dynamique lancée dans différentes régions de France de « territoire zéro chômeur », conformément à la proposition de décret déposé par Ecolo devant le parlement wallon.


 

5  Transition énergétique

 

La transition énergétique est un enjeu majeur pour demain afin d’assurer la viabilité d’approvisionnement en énergie des générations futures. Aussi, afin de réduire notre dépendance aux énergies fossiles, nous proposons de développer des projets collectifs de production et de stockage d’énergies renouvelables.

A titre d’exemple, nous pourrions augmenter le nombre d’installations photovoltaïques sur les bâtiments communaux pour couvrir une plus large part de nos consommations.
Avec les autres communes namuroises, la commune de Floreffe s’est engagée dans le programme POLLEC (Politiques Locales Energie-Climat), avec l’objectif ambitieux de réduire de 40% les émissions de CO2 à l’horizon 2030. Mais depuis cette adhésion à ce plan il y a deux ans, aucune action concrète n’a été mise en œuvre par l’actuelle majorité. Pour atteindre cet objectif, l’implication du politique, associée aux initiatives individuelles et associatives, sera essentielle.


 

Images : © Pixabay, Flicker