Nominations au Conseil administration du Centre culturel

 

Le CA du centre culturel est composé de 9 représentants d’associations floreffoises et de 9 représentants publics.

Parmi ceux-ci, il y a deux représentants désignés par la province, deux représentants de la Fédération Wallonie Bruxelles et 5 représentants désignés par le conseil communal en appliquant la clef D’Hond sur base du nombre de conseillers communaux.

Ces 5 représentants communaux sont composés de 4 délégués de la liste RPF (CdH-MR) et 1 délégué Ecolo.

 

Les deux représentants de la Fédération Wallonie Bruxelles sont démissionnaires et doivent être donc remplacés par deux autres mandataires publics, communaux. Le Pacte culturel prévoit une représentation proportionnelle des tendances politiques existantes au sein de la commune.

 

Or, en s’arrogeant les deux mandats, la liste du bourgmestre se retrouve avec 6 mandats sur les 7 mandats communaux… sachant que les deux mandats provinciaux ont été attribués à deux mandataires floreffois de la liste RP, l’un CdH, l’autre MR. Donc au total, 8 mandats pour la liste du bourgmestre et un pour Ecolo, aucun pour la liste POUR.

Avec 8 mandats sur les 9 au profit du RPF, la représentation proportionnelle des tendances politiques présentes au conseil communal n’est donc pas respectée puisque le pourcentage de voix du RPF est de 60%, celle d’Ecolo et Pour réunis 40%.

 

En forçant cette décision, la majorité CdH-MR montre une nouvelle fois qu’elle fait fi de la philosophie du Pacte culturel et qu’elle a fait main-basse sur la commune et ses institutions, C’est une nouvelle dérive de la majorité absolue RPF.